Martinique : le “Dixmude” est arrivé pour soutenir l’île face à l’épidémie de Covid-19

Parti le 3 avril 2020 de Toulon pour apporter du matériel sanitaire aux Antilles, le Dixmude, un porte-hélicoptères amphibie, est arrivé sur l’île dimanche 19 avril 2020 à 6h30 du matin. Il avait déjà fait un arrêt à Saint-Martin et en Guadeloupe.

Du matériel sanitaire pour faire face à la crise

Le porte-hélicoptères est arrivé à Fort-de-France le 19 avril 2020 vers 6h30 du matin. Il a déchargé des masques et des gels hydro-alcooliques pour accompagner le personnel médical dans sa lutte contre le virus sur l’île de la Montagne Pelée.

“Les mesures de distanciation sociale sont appliquées tout au long de la mission, les marins éviteront les contacts avec la terre et personne ne sera autorisé à monter à bord, a déclaré le ministère des Armées.

Des moyens de transport d’urgence

Un communiqué du ministère est venu apporter des précisions sur le matériel transporté par le Dixmude : “170 000 masques FFP2, un million de masques chirurgicaux et du gel hydro-alcoolique, deux hélicoptères de transport Puma de l’armée de Terre, un Écureuil de la gendarmerie nationale, un EC 145 de la Sécurité civile.” Mais au-delà du matériel, le porte-hélicoptères a aussi permis d’amener des renforts humains pour les services de santé de l’île ainsi que des experts en désinfection de surfaces.

Ces outils logistiques vont permettre d’évacuer de nombreux malades du Covid-19. Par la suite, le navire restera au niveau des Antilles et il poursuivra sa mission. Bien évidemment, la Guyane recevra elle aussi ce soutien si important. En effet, le Dixmude effectuera des transferts vers le Dumont d’Urville. Il s’agit d’un bâtiment d’assistance outre-mer qui se chargera par la suite d’envoyer le matériel médical vers la Guyane.

Des vols pour garder le lien

Confinement oblige, les vols touristiques vers les Antilles sont actuellement impossibles. Cependant, deux appareils de la compagnie Air Caraïbes et French Bee ont décollé hier de France à destination de La Réunion et de la Guadeloupe.

Bien que les aéroports français soient fermés à cause de l’épidémie de Coronavirus, il s’agit des premiers vols autorisés à décoller. Dans ces avions, on ne pouvait trouver aucun passager, seulement des marchandises pour venir en aide aux territoires d’outre-mer.

Pour celles et ceux qui souhaitaient passer leurs vacances d’été en Martinique cet été, sachez que ce ne sera pas possible. Les transports aériens pour le tourisme ne reprendront pas d’ici la saison estivale. La priorité étant donnée à la reprise du travail en France et non aux voyages à l’étranger. Il faudra se contenter de petits séjours à proximité pour prendre un peu de repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.