Le Haut-Jura, entre merveilles naturelles et culturelles

La région du Haut-Jura accueille en son sein le parc naturel régional du Haut-Jura, un lieu prisé des vacanciers, en été comme en hiver, où vous pourrez découvrir les merveilles naturelles et culturelles d’une région riche en paysages et en activités. Peu importe la saison, vous ne resterez pas indifférents à la beauté de ce parc.

Une nature exceptionnelle

Le Haut-Jura a été officiellement transformé en parc naturel le 10 février 1986. L’objectif était, pour les communes qu’il regroupe et qui le gèrent, de préserver ce lieu naturel d’exception tout en le rendant accessible aux habitants et aux touristes. Depuis, de nombreuses infrastructures ont été développées pour faire vivre la région.

Pour les touristes comme pour les habitants, de nombreuses randonnées en montagne animeront facilement les journées, en hiver comme en été. Plusieurs stations de ski sont également réparties sur le territoire et elles se transforment, en été, en piste de VTT. De quoi amuser tout le monde le temps d’un séjour.

En revanche, le parc a également une mission de préservation de cette nature et de son environnement. Résultat, de nombreuses solutions d’écotourisme ont été développées et beaucoup d’ateliers de découverte et de sensibilisation à la nature et à son respect sont organisés. Vous pourrez donc participer à une randonnée avec un guide pour découvrir la faune et la flore locales.

Une culture locale importante

Le Haut-Jura est aussi connu pour sa culture marquée et unique. Évidemment, il y a la gastronomie, avec les spécialités locales et les nombreuses influences suisses, mais aussi italiennes. Pourtant, la région est surtout connue pour sa tradition de lapidaires que vous pourrez découvrir au musée de la pierre et du lapidaire, hébergé par la maison Trabbia Vuillermoz.

Les lapidaires, ce sont ceux qui taillent les pierres précieuses avant qu’elles ne soient utilisées pour en faire des bijoux. C’est un travail de grande précision qui a peu évolué au fil des siècles, même avec la modernisation des outils. La région du Jura a toujours été un centre historiquement important de cet art, en raison de sa proximité avec la Suisse et les nombreux importateurs qui y séjournaient.

Aujourd’hui, les lapidaires jurassiens sont plus rares, mais ils ont laissé une empreinte importante, durable et palpable dans toute la région. Ne manquez donc pas l’occasion de découvrir un pan entier de la culture locale ainsi que des siècles de son histoire. Évidemment, les lapidaires ne seraient rien sans les joailliers (et inversement). Vous pourrez donc également faire un tour dans les bijouteries locales, véritables institutions culturelles et régionales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.